Miel de Qualité

Les apiculteurs dont le miel est muni du label d'or s'engagent pour la qualité

Les règles d’utilisation du label d'or du miel sont devenues plus sévères. Les apiculteurs/trices s'engagent par contrat à fournir des prestations de qualité au profit des consommateurs - et aussi des abeilles.

Exemples:

  • Les abeilles doivent disposer d'une palette diversifiée de nectar et de pollen dans leur périmètre de vol; de l'eau doit se trouver à proximité. Ce sont deux conditions essentielles pour des abeilles saines.
  • La lutte contre les parasites n’est pratiquée qu’avec des produits ne laissant pas de résidus dans le miel. Le miel est analysé par apisuisse, par sondage, sur la présence éventuelle de résidus; cela permet, le cas échéant, de prendre des mesures de correction.
  • La teneur en eau du miel est analysée ainsi que la saveur, le goût et l’aspect; les résultats sont documentés. Contrairement aux prescriptions légales autorisant une teneur en eau de 21%, les miels avec le label d'or ne peuvent contenir que 18,5% d'eau. Ainsi la qualité du miel est améliorée et le risque de fermentation diminué.
  • Dans les cas de stricte nécessité, le miel peut être chauffé avec précaution, de manière à ne pas porter atteinte à ses précieux composants. De plus, la teneur en pollen, bon pour la santé, est ainsi sauvegardée. La pasteurisation, procédé presque normal à l'étranger, n'entre pas en ligne de compte en Suisse.
  • L'apiculteur répond de son miel en indiquant, notamment, toutes ses coordonnées sur l’étiquette.

 

Alors, naturellement, du miel suisse: celui avec le label d’or!