La mort des abeilles

Comme tous les animaux les colonies d’abeilles sont aussi atteintes de maladies. La vorroose (varroase), est certainement la plus préjudiciable. Ses dégâts sont provoqués par une parasitose des abeilles et du couvain par le varroa.

Le varroa

Ce parasite, en provenance d’Asie de l’est, est arrivé dans nos régions. Il s’attaque aux abeilles et au couvain et les affaiblit. Les colonies doivent être traitées contre ce parasite, sitôt la récolte du miel effectuée soit en août/septembre.


La mort des abeilles

Les abeilles malades quittent la ruche et vont mourir à l’extérieur. La colonie reste ainsi intacte, sans signe apparent de maladie. Le phénomène de la mort des abeilles refait périodiquement son apparition. En 1907, ce phénomène prit une telle importance qu’il provoqua la fondation « du centre de recherches apicoles » à Berne.

Les motifs de l’actuelle mort des abeilles ne sont que partiellement connus. On suppose que des virus sont transmis par les varroas. Les dégâts peuvent aussi être causés par le réchauffement du climat, le rayonnement des téléphones portables ou par des plantes génétiquement modifiées.